le retour du Fils de l’homme (2ème partie)

Par Peter Amsterdam

mars 18, 2022

[JHL&M—The Coming of the Son of Man—Part 2]

Dans l’article précédent, Jésus déclarait : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront jamais »[1]. Puis, Il ajoutait :

Quant au jour et à l’heure où cela se produira, personne ne les connaît, ni les anges du ciel, ni même le Fils ; personne, sauf le Père, et lui seul.[2]

Jésus a dit clairement que le moment de son retour, sa parousie, était inconnu de tous sauf du Père. Au cours de siècles, de nombreuses prédictions ont été faites sur la date du retour de Jésus. Aucune d’entre elles ne s’est révélée exacte, ce qui est parfaitement logique, puisque Jésus a dit clairement que personne ne le savait, à part le Père.

D’aucuns se demandent peut-être comment il est possible que Jésus ne connaisse ni le jour ni l’heure à laquelle le ciel et la terre disparaîtront alors que, comme le Père, Il est Dieu. Il s’agit là d’une question qui a trait au fonctionnement interne de la Trinité et qui échappe à notre compréhension. Le commentaire de la Bible English Standard Version explique que :

Il est difficile de comprendre comment Jésus a pu avoir une connaissance limitée et, cependant, savoir toutes choses ; beaucoup de choses demeurent mystérieuses vu que personne d’autre n’a jamais été à la fois Dieu et homme. Une explication possible est que, habituellement, Jésus s’appuyait sur sa connaissance humaine, mais qu’à tout moment Il pouvait se remémorer des éléments de son infinie connaissance.

Nous trouvons un autre exemple de ce paradoxe dans le livre de Jean, lorsque Jésus déclare : « Or, moi et le Père, nous ne sommes qu’un »,[3] et « le Père est plus grand que moi. »[4]

Lors de la venue du Fils de l’homme, les choses se passeront comme au temps de Noé ; en effet, à l’époque qui précéda le déluge, les gens étaient occupés à manger et à boire, à se marier et à marier leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans le bateau. Ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que vienne le déluge qui les emporta tous. Ce sera la même chose lorsque le Fils de l’homme viendra.[5]

Le retour de Jésus surviendra soudainement, sans avertir. Ceux qui seront vivants à ce moment-là seront en train de vaquer à leurs occupations habituelles, comme à l’époque de Noé.

Alors deux ouvriers travailleront côte à côte dans un champ : l’un sera emmené, l’autre laissé. Deux femmes seront en train de tourner la pierre de meule : l’une sera emmenée, l’autre laissée.[6]

Ces exemples de personnes vaquant à leurs occupations de tous les jours lors du retour de Jésus soulignent à quel point il est important d’être prêt. Dans les deux exemples cités, il y a une division, une séparation, entre les gens. C’est le retour de Jésus qui est la cause de cette séparation. Ceux qui ont choisi de croire en Christ seront avec Lui pour toujours, tandis que ceux qui choisissent délibérément de Le rejeter et de vivre sans Dieu verront leur choix respecté, mais ils seront séparés de Lui pour toujours.

Tenez-vous donc en éveil, puisque vous ignorez quel jour votre Seigneur viendra.[7]

Comme il ne fait aucun doute que Jésus va revenir, Il appelle ses disciples à vivre de manière à être prêts pour ce moment, quel qu’il soit. Si les gens savaient exactement quand Il va revenir, ils pourraient retarder leur préparation jusqu’à quelque temps avant son retour. Mais ils ne le savent pas, et donc ils doivent constamment vivre dans un état de préparation.

Vous le savez bien : si le maître de maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé pour ne pas le laisser pénétrer dans sa maison.[8]

Jésus utilise cette image pour leur faire comprendre que son retour serait inattendu. De toute évidence, si quelqu’un savait à quel moment sa maison allait être cambriolée, il s’y préparerait. En revanche, la date exacte du retour du Christ est inconnue. Cette information est répétée tout au long du Nouveau Testament.

En effet, vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.[9]

Mais vous, mes frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que le jour du Seigneur vous surprenne comme un voleur.[10]

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur [dans la nuit]. Ce jour-là, le ciel disparaîtra avec fracas, les éléments embrasés se désagrégeront et la terre avec les œuvres qu’elle contient sera brûlée.[11]

« Voici : je viens comme un voleur ! Heureux celui qui se tient éveillé et qui garde ses vêtements, afin de ne pas aller nu, en laissant apparaître sa honte aux yeux de tous ! » [12]

Pour cette même raison, vous aussi, tenez-vous prêts, car c’est à un moment que vous n’auriez pas imaginé que le Fils de l’homme viendra.[13]

Comme les disciples ne savaient pas quand aurait lieu le retour du Christ, mais qu’ils savaient qu’il aurait lieu à un moment où on ne L’attendrait pas, Il leur demandait d’être prêts en permanence. L’injonction de Jésus à ses disciples s’applique tout autant aux croyants d’aujourd’hui puisque nous ignorons, nous aussi, la date de son retour.

Jésus continue en disant :

« Quel est le serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié le soin de veiller sur l’ensemble de son personnel pour qu’il distribue à chacun sa nourriture au moment voulu ? Heureux ce serviteur que le maître, à son retour, trouvera en train d’agir comme il le lui a demandé ! Vraiment, je vous l’assure, son maître lui confiera l’administration de tout ce qu’il possède. »[14]

Jésus laisse le sujet de la vigilance pour se concentrer sur le serviteur fidèle et sensé. Il parle d’une maisonnée employant de nombreux serviteurs. L’un d’eux a été placé à un poste de confiance par le maître de maison. Il est notamment chargé de veiller au ravitaillement de toute la maisonnée. Ce serviteur effectue son travail fidèlement. Il ne sait pas quand le maître de maison reviendra mais, pour lui, cela n’a pas d’importance ; il s’emploie à faire son travail diligemment. Lorsque son maître reviendra, ce serviteur sera récompensé et béni.

Le fait que Jésus commence par dire « Vraiment, je vous l’assure » indique que ce qu’il s’apprête à dire est important. Son maître lui confiera l’administration de tout ce qu’il possède. Le maître récompensera le serviteur en lui confiant l’administration de tous ses biens. La récompense d’un service fidèle est la probabilité d’occuper un poste qui comporte encore davantage de responsabilité.

Mais si c’est un mauvais serviteur, qui se dit : « Mon maître n’est pas près de rentrer », et se met à maltraiter ses compagnons de service, à manger et à boire avec les ivrognes[15]

Il existe un autre cas de figure, comme le souligne Jésus. Il évoque le cas hypothétique d’un mauvais serviteur. Ce serviteur-là n’a pas les qualités morales du premier serviteur. En l’absence de son maître, il sait qu’il n’aura de comptes à rendre à personne pendant un certain temps, et il y voit l’occasion d’agir de façon égoïste et irresponsable. C’est l’occasion pour sa véritable nature d’être révélée. Il abuse de son autorité temporaire pour maltraiter ses compagnons de travail. Il en profite aussi pour ripailler avec des ivrognes.

Son maître arrivera un jour où il ne s’y attendra pas et à un moment qu’il ne connaît pas. Alors le maître le punira très sévèrement, et le traitera comme on traite les hypocrites. C’est là qu’il y aura des pleurs et d’amers regrets.[16]

Le méchant serviteur a oublié que sa charge était une situation temporaire. Le maître reviendra sans prévenir, et le serviteur devra rendre compte de ses actes. Le fait que le maître soit parti plus longtemps que le serviteur l’avait prévu ne veut pas dire qu’il ne reviendra jamais. Bien que le retour du Fils de l’homme soit apparemment retardé, cela ne signifie pas qu’Il ne reviendra pas. Comme Jésus le disait plus tôt dans ce même chapitre, Vous aussi, tenez-vous prêts, car c’est à un moment que vous n’auriez pas imaginé que le Fils de l’homme viendra.[17]

Jésus a prédit le sort du mauvais serviteur : le maître le punira sévèrement. La précision selon laquelle le serviteur infidèle partagera le sort des hypocrites n’est pas très claire. Un auteur nous explique :

Peut-être devrions-nous garder à l’esprit que, d’un bout à l’autre de cet Évangile, les hypocrites sont sévèrement condamnés ; Jésus n’a laissé aucun doute sur le fait que leur sort final serait des plus funestes.[18]

Nous lisons que c’est là qu’il y aura des pleurs et d’amers regrets (ou des grincements de dents). L’expression « d’amers regrets », ou « des grincements de dents », apparait à plusieurs reprises dans l’Évangile de Matthieu.[19] Elle exprime la douleur, la détresse, l’angoisse et la souffrance que ressentent ceux qui meurent sans avoir eu une relation salvatrice avec Dieu.

Jésus a dit clairement que le moment de son retour, de sa parousie, est inconnu de tous sauf du Père. Depuis l’ascension de Jésus au ciel, les croyants attendent son retour. Depuis deux mille ans, des chrétiens ont vécu, sont morts et sont allés rejoindre le Seigneur. Au retour de Jésus, ceux qui sont encore en vie sur cette terre verront sa seconde venue. En 1 Thessaloniciens, il est écrit que ceux qui étaient déjà morts reviendront avec Jésus.

En effet, puisque nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.[20]

Bien que le retour de Jésus au moment de l’enlèvement constitue un élément important de notre foi, comme tous les chrétiens qui nous ont précédés, nous ne serons peut-être plus ici-bas lorsque cela se produira. Par conséquent, s’il est vrai que les événements de la fin des temps sont importants, la manière dont nous vivons et dont nous nous comportons durant le temps qui nous reste ici-bas a encore plus d’importance. Nous sommes appelés à aimer les autres, à annoncer l’Évangile, et à faire de notre mieux pour vivre les enseignements de Jésus. Puissions-nous tous nous efforcer de suivre l’exemple de Celui qui a donné sa vie pour nous, afin de pouvoir vivre avec Lui pour l’éternité.


Note :

Sauf indication contraire, les passages bibliques cités sont extraits de La Bible Du Semeur Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.® Et BDS révision 2000. L’autre version citée est la Segond 21 (S21). Avec permission.


Bibliographie générale

Bailey, Kenneth E. Jesus Through Middle Eastern Eyes [Jésus à travers les yeux du Moyen-Orient]. Downers Grove: InterVarsity Press, 2008.

Biven, David. New Light on the Difficult Words of Jesus [Nouvel éclairage sur les paroles difficiles de Jésus]. Holland: En-Gedi Resource Center, 2007.

Bock, Darrell L. Jesus According to Scripture [Jésus d’après les Ecritures]. Grand Rapids: Baker Academic, 2002.

Bock, Darrell L. Luke [Luc] Volume 1: 1:1–9:50. Grand Rapids: Baker Academic, 1994.

Bock, Darrell L. Luke [Luc] Volume 2: 9:51–24:53. Grand Rapids: Baker Academic, 1996.

Brown, Raymond E. The Birth of the Messiah [La naissance du Messie]. New York: Doubleday, 1993.

Brown, Raymond E. The Death of the Messiah [La mort du Messie]. 2 vols. New York: Doubleday, 1994.

Carson, D. A. Jesus’ Sermon on the Mount and His Confrontation with the World [Le Sermon de Jésus sur la Montagne et sa confrontation avec le monde]. Grand Rapids: Baker Books, 1987

Charlesworth, James H., ed. Jesus’ Jewishness, Exploring the Place of Jesus Within Early Judaism. [La Judéité de Jésus: une analyse de la place de Jésus dans le judaïsme primitif]. New York: The Crossroad Publishing Company, 1997.

Chilton, Bruce, and Craig A. Evans, eds. Authenticating the Activities of Jesus [Authentifier les activités de Jésus]. Boston: Koninklijke Brill, 1999.

Edersheim, Alfred. The Life and Times of Jesus the Messiah. Updated edition. [La vie et l’époque de Jésus le Messie édition mise à jour]. Hendrickson Publishers, 1993.

Elwell, Walter A., ed. Baker Encyclopedia of the Bible. [Encyclopédie biblique de Baker] Grand Rapids: Baker Book House, 1988.

Elwell, Walter A., and Robert W. Yarbrough. Encountering the New Testament [A la rencontre du Nouveau Testament]. Grand Rapids: Baker Academic, 2005.

Evans, Craig A. World Biblical Commentary: Mark 8:27–16:20. [Commentaire biblique universel: Marc 8:27–16:20] Nashville: Thomas Nelson, 2000.

Evans, Craig A., and N. T. Wright. Jesus, the Final Days: What Really Happened [Les derniers jours de Jésus: ce qui s’est vraiment passé]. Louisville: Westminster John Knox Press, 2009.

Flusser, David. Jesus. [Jésus] Jerusalem: The Magnes Press, 1998.

Flusser, David, and R. Steven Notely. The Sage from Galilee: Rediscovering Jesus’ Genius [Le Sage de Galilée: redécouverte du génie de Jésus]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 2007.

France, R. T. The Gospel of Matthieu [L’Evangile de Matthieu]. Grand Rapids: William B. Eerdmans Publishing Company, 2007.

Gnilka, Joachim. Jesus of Nazareth: Message and History [Message et histoire de Jésus de Nazareth.] Peabody: Hendrickson Publishers, 1997.

Green, Joel B. The Gospel of Luke [L’Evangile de Luc]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 1997.

Green, Joel B., and Scot McKnight, eds. Dictionary of Jesus and the Gospels [Dictionnaire de Jésus et des Evangiles]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1992.

Grudem, Wayne. Systematic Theology, An Introduction to Biblical Doctrine. [Théologique systématique. Une introduction à la doctrine biblique] Grand Rapids: InterVarsity Press, 2000.

Guelich, Robert A. World Biblical Commentary: Mark 1–8:26 [Commentaire biblique universel: Marc 1–8:26]. Nashville: Thomas Nelson, 1989.

Jeremias, Joachim. The Eucharistic Words of Jesus [Les Paroles eucharistiques de Jésus]. Philadelphia: Trinity Press International, 1990.

Jeremias, Joachim. Jerusalem in the Time of Jesus [Jérusalem à l’époque de Jésus]. Philadelphia: Fortress Press, 1996.

Jeremias, Joachim. Jesus and the Message of the New Testament [Jésus et le message du Nouveau Testament]. Minneapolis: Fortress Press, 2002.

Jeremias, Joachim. New Testament Theology [Théologie du Nouveau Testament]. New York: Charles Scribner’s Sons, 1971.

Jeremias, Joachim. The Prayers of Jesus. [Les prières de Jésus] Norwich: SCM Press, 1977.

Keener, Craig S. The Gospel of John: A Commentary, Volume 1 [L’Evangile de Jean: un commentaire, volume 1]. Grand Rapids: Baker Academic, 2003.

Keener, Craig S. The Gospel of John: A Commentary, Volume 2 [L’Evangile de Jean: un commentaire, volume 2]. Grand Rapids: Baker Academic, 2003.

Keener, Craig S. The Gospel of Matthieu: A Socio-Rhetorical Commentary [L’Evangile de Matthieu: un commentaire socio-rhétorique]. Grand Rapids: William B. Eerdmans Publishing Company, 2009.

Lewis, Gordon R., and Bruce A. Demarest. Integrative Theology [Théologie Intégrée]. Grand Rapids: Zondervan, 1996.

Lloyd-Jones, D. Martyn. Studies in the Sermon on the Mount [Etudes du Sermon sur la Montagne]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 1976.

Manson, T. W. The Sayings of Jesus [Les adages de Jésus]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 1957.

Manson, T. W. The Teaching of Jesus [Les enseignements de Jésus]. Cambridge: University Press, 1967.

McKnight, Scot. Sermon on the Mount [Sermon sur la Montagne]. Grand Rapids: Zondervan, 2013.

Michaels, J. Ramsey. The Gospel of John [L’Evangile de Jean]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 2010.

Milne, Bruce. The Message of John [Le message de Jean]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1993.

Morris, Leon. The Gospel According to John. [L’Evangile selon Jean] Grand Rapids: William B. Eerdmans Publishing Company, 1995.

Morris, Leon. The Gospel According to Matthieu [L’Evangile selon Matthieu]. Grand Rapids: William B. Eerdmans’ Publishing Company, 1992.

Morris, Leon. Luke [Luc]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1988.

Ott, Ludwig. Fundamentals of Catholic Dogma [Fondements du dogme catholique]. Rockford: Tan Books and Publishers, Inc., 1960.

Pentecost, J. Dwight. The Words & Works of Jesus Christ [Les Paroles et les actes de Jésus]. Grand Rapids: Zondervan, 1981.

Sanders, E. P. Jesus and Judaism [Jésus et le judaïsme]. Philadelphia: Fortress Press, 1985.

Sheen, Fulton J. Life of Christ [Vie du Christ]. New York: Doubleday, 1958.

Spangler, Ann, and Lois Tverberg. Sitting at the Feet of Rabbi Jesus [Assis aux pieds du rabbin Jésus]. Grand Rapids: Zondervan, 2009.

Stassen, Glen H., and David P. Gushee. Kingdom Ethics: Following Jesus in Contemporary Context. [Ethique du royaume: Suivre Jésus dans le contexte contemporain.] Downers Grove: IVP Academic, 2003.

Stein, Robert H. Jesus the Messiah [Jésus le Messie]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1996.

Stein, Robert H. Mark [Marc]. Grand Rapids: Baker Academic, 2008.

Stein, Robert H. The Method and Message of Jesus’ Teachings, Revised Edition [La méthode et le message des enseignements de Jésus, édition révisée]. Louisville: Westminster Jean Knox Press, 1994.

Stein, Robert H. The New American Commentary: Luke. [Le nouveau commentaire américain : Luc] Nashville: B&H Publishing Group, 1992.

Stott, John R. W. The Message of the Sermon on the Mount [Le message du Sermon sur la Montagne]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1978.

Talbert, Charles H. Reading the Sermon on the Mount. [Lecture du Sermon sur la Montagne]. Grand Rapids: Baker Academic, 2004.

Williams, J. Rodman. Renewal Theology: Systematic Theology from a Charismatic Perspective. [Théologie du Renouveau: Théologie d’un point de vue charismatique.] Grand Rapids: Zondervan, 1996.

Witherington III, Ben. The Christology of Jesus [Christologie de Jésus]. Minneapolis: Fortress Press, 1990.

Witherington III, Ben. The Gospel of Mark: A Socio-Rhetorical Commentary [L’Evangile de Marc: un commentaire socio-rhétorique]. Grand Rapids: William B. Eerdmans Publishing Company, 2001.

Wood, D. R. W., I. H. Marshall, A. R. Millard, J. I. Packer, and D. J. Wiseman, eds. New Bible Dictionary [Nouveau dictionnaire biblique]. Downers Grove: InterVarsity Press, 1996.

 

Wright, N. T. After You Believe. [Après que vous avez cru] New York: Harper Collins Publishers, 2010.

 

Wright, N. T. Jesus and the Victory of God [Jésus et la victoire de Dieu]. Minneapolis: Fortress Press, 1996.

Wright, N. T. Matthieu for Everyone, Part 1. [Matthieu pour tous, 1ère partie.] Louisville: Westminster John Knox Press, 2004.

Wright, N. T. The Resurrection of the Son of God [La résurrection du Fils de Dieu]. Minneapolis: Fortress Press, 2003.

 

Yancey, Philip. The Jesus I Never Knew [Ce Jésus que je ne connaissais pas]. Grand Rapids: Zondervan, 1995.

 

Young, Brad H. Jesus the Jewish Theologian [Jésus, le théologien juif]. Grand Rapids: Baker Academic, 1995.



[1] Matthieu 24.35.

[2] Matthieu 24.36.

[3] Jean 10.30.

[4] Jean 14.28.

[5] Matthieu 24.37–39.

[6] Matthieu 24.40–41.

[7] Matthieu 24.42.

[8] Matthieu 24.43.

[9] 1 Thessaloniciens 5.2 S21.

[10] 1 Thessaloniciens 5.4.

[11] 2 Pierre 3.10 S21.

[12] Apocalypse 16.15.

[13] Matthieu 24.44.

[14] Matthieu 24.45–47.

[15] Matthieu 24.48–49.

[16] Matthieu 24.50–51.

[17] Matthieu 24.44.

[18] Morris, L’Evangile selon Matthieu, 618.

[19] Cf. Matthieu 8.12, 13.42, 13.50, 22.13, 24.51, 25.30.

[20] 1 Thessaloniciens 4.14.

Copyright © 2022 The Family International. Politique de confidentialité Politique des cookies